La création des héros Les Paragons

La création des Parangons

les_paragons_conceptSalut. Je suis un écrivain du Staff de Missing Worlds Media (de donc des Paragons). J’adore dire ça. Ça m’a rempli de fierté de pouvoir dire ça quand je me suis présenté à des personnes de la DragonCon (conférence) il y a deux semaines. (Voir la Mise à jour 102, une vidéo de ma collègue Rédactrice Stephanie Smith et moi, ainsi que l’artiste KT « Cajun Catfish » Morriss, où on y faisait une présentation !) Quand je dis ça, les gens demandent le plus souvent, à part « Quand est ce que votre jeu sort? », « Qu’est-ce que vous écrivez? ».

La réponse simple est «tout». Le petit groupe d’écrivains de City of Titans travaille sur tout. De la création des PNJ (Personnage Non Joueur) de soutien qui peuplent le monde de City of Titans à la conception des quartiers et des monuments et de l’ingénierie des histoires.

Notre Département dédié à l’écriture comprend également un bataillon de travailleurs écrivain « délégués » qui manipulent des missions spécifiques, ciblées. Leur nombre et leur passion aide à garder le moteur de l’écriture de ce jeu sur la bonne voie. Le personnel s’occupe de structurer la configuration des grands axes de l’histoire. Il s’assure aussi que l’histoire inclut tout ce qui est nécessaire, que ce soit une faction conquérant le monde, une troupe de Scorpions blindés, ou fameux bâtiment pour les Vilains qui menacent le monde et les Héros qui le protège.

« Nous nous assurons que City of Titans propose […] des références à des personnages de comics »

En particulier, nous nous assurons que City of Titans propose des exemples caractéristiques , ou au moins des références à des classiques et à des personnages issus des comics de super héros américains. Ceci sert de pilier à l’histoire du jeu. Avec une mise en orbite par des idées plus inhabituelles influencées par d’autres genres allant de la fiction à la science-fiction, l’horreur, ou le mystère. Tandis que certains écrivains de l’équipe ré-évaluent, de façon individuelle, les personnages particuliers, lieux, ou groupes ; nous travaillons le plus souvent en équipe en rassemblant nos idées. Et tout est supervisé par le « Département Continuité ». Ce département sert d’éditeur au comics pour CoT, et assure la cohérence et le maintien de tous à suivre la bonne tâche à accomplir. Toutes ces mécaniques nous aident à paragonsmétrer l’ensemble de façon plus cohérente, plutôt que d’avoir un tas d’idées aléatoires de deux douzaines d’artistes aux visions différentes.

« votre personnage sera le protagoniste des histoires »

Permettez-moi de vous montrer un exemple et de vous présenter quelques personnages. Nous sommes catégoriques sur le fait que votre personnage sera le protagoniste des histoires que vous choisissez au sein du jeu. Votre personnage, pas un tas de Personnage Non Joueur, est le Héros. (Enfin, sauf si vous êtes un Vilain, puis, vous êtes le Vilain!). Mais City of Titans est le foyer de héros super-puissants depuis de nombreuses décennies. Nous avions besoin de personnages pour représenter, même incarner, le concept d’une équipe héroïque classique. Un univers influencé par les comics n’est tout simplement pas le même sans des vengeurs (Avengers) ou une Justice League, après tout. Ces PNJ peuvent servir d’alliés héroïques, ou d’ennemis à ceux qui sont vilains, et, le plus important par dessus tout, ils sont les bases pour les histoires dans lesquelles les joueurs prennent part.

Ainsi, l’équipe du Staff a entrepris d’étoffer les paragons. Compte tenu des origines diverses de notre communauté, nous avions déjà en tête ce nom de paragons avant même la création de Missing Worlds Media. Nous savions que nous voulions une équipe de huit héros provoquant un sentiment classique, emblématique, de héros vraiment héroïques. Mais les membres de cette équipe n’ont commencé à être harmonieux que quand l’équipe du Staff s’est assise et, suite à une série de réunions, nous avions tous ressenti le besoin d’en faire une bonne équipe de héros pur jus.

« Nous voulions une équipe de huit héros »

les héros : paragonsNous savions que notre chef serait Anthem. Vous avez entendu d’elle lors d’une autre Update (mise à jour). Nous savions qu’elle serait le successeur du plus célèbre héros de tous les temps, le défunt American Star. Ainsi, elle se doit d’être un symbole de l’honneur, du courage, de la décence, et … évidement, de l’héroïsme. Dans le même temps, nous voulions qu’Anthem soit un personnage auquel on pourrait s’apparenter. Pas un sempiternel « boy scout ». Après beaucoup de travail, nous lui avons trouvé un bon équilibre. Anthem, Harriet E. Ross, est courageuse et honorable. À un défaut près, elle n’est pas du genre à mâcher ses mots. Être une icône ne lui est pas venu naturellement, alors elle travaille avec diligence pour respecter ses idéaux et honorer la mémoire de son défunt mentor.

« Codebreaker, un personnage qui a dû se battre pour en arriver là »

Maintenant que nous en savons un peu plus sur Anthem, nous avons commencé à réfléchir à quel type de personnages sont les plus emblématiques dans la fiction des supers héros. Cela nous a offert beaucoup de motifs classiques à utiliser … ou à renverser. Nous avons décidé d’ajouter un personnage « détective super-intelligent » mais sans pouvoirs. Un tel personnage pourrait être une source vitale de conseils et pour les fondements de l’histoire. Plutôt que l’ultra-riche playboy habituel, nous sommes arrivés avec l’idée d’un personnage qui a dû se battre pour en arriver là et qui serait une femme. Quand l’un des écrivains a fait remarquer qu’un personnage « super détective » pourrait facilement éclipser le personnage principal, un autre a suggéré que celle ci exprimerait les informations de manière idiosyncratique (comportement trouble), du fait que parfois, elle a des problèmes a articuler un secret même si elle le sait. Ainsi, Codebreaker (casseuse de code) est née.

« Vodnik, se voit comme un libre esprit fringant »

Je me souviens distinctement être en train de dire : « faisons un mec aquatique, pas un qui soit un canard boiteux ». Après de nombreuses discussions, nous avons tranché pour un personnage conçu pour un rôle différent : Vodnik, est dans la place. Il nous a aidé a compléter le tableau des personnalités de l’équipe de paragons ainsi que la liste des pouvoirs. Malgré son apparence « fishlike » (ressemblance au poisson), Vodnik se voit comme un libre esprit fringant, le « showboater » (fanfaron) de l’équipe. Son dialogue, inspiré par tous les immigrants russes que j’ai connu au fil des ans, a été une joie d’écriture personnellement.

« Cambion,héros malgré lui. »

Une discussion sur la magie et des envahisseurs démoniaques nous a conduit à un dialogue amusant autour d’un universitaire «à moitié-possédé» par un puissant démon. Un concept que les comics ont exploré de nombreuses façons au cours des années. Réalisant que notre équipe n’avait pas encore de magicien, et que l’histoire pourrait les obliger à avoir des connaissances magiques, c’est ainsi que nous avons adapté le personnage des paragons : Cambion. Contrairement à Vodnik, qui ignore son apparence inhumaine, nous avons décidé que Cambion serait déconcerté par ses propres pouvoirs. Quelque chose du genre « héros malgré lui. » A ce moment là, nous pensions les paragons en termes de « comment ils agiraient » dans une bataille contre une équipe complète de personnages joueurs méchants. Nous avons alors réalisé que Cambion pourrait remplir un rôle de « Cogneur de première ligne » pour les paragons. Cela nous a donné un personnage intéressant et un autre classique de comics : timide, en costume universitaire, et dans le corps d’un monstre.

« Particule se concentre sur la téléportation « 

Nous avons également convenu que nous avions besoin d’un « scientifique d’équipe ». Simplement parce que quelqu’un doit construire ces géants McGuffin (NDLR : prétexte au développement d’un scénario) que le méchant (joueur ou PNJ) veut voler ou détruire. Finalement nous en avons fait un « gadgeteer » (mec qui utilise pleins de gadgets) nommé Particle. Ses pouvoirs, acquis dans un accident étrange, se concentrent sur la téléportation plutôt que d’être orienté combat. Nous avions déjà beaucoup de paragons  « je saute dans la mêlée », donc nous avons réfléchi longtemps avant de décider de comment il opére au combat.  Nous avons finalement eu l’idée qu’il pouvait téléporter dans ses mains différents gun à rayons laser et autres appareils, durant la bataille, faisant de lui un personnage de soutien incendiaire en plus de son rôle de « mec technologique, hors de la bataille ». Pour compenser ses gênants et parfois inhumains coéquipiers, nous avons fait de Particule, un homme très charmant qui régulièrement officie comme agent de relations publique des paragons.

« Un robot nommé Overclock« 

Nous voulions également un « speedster » (mec super rapide). Chaque équipe a besoin d’un speedster, non ? L’un de nous a eu l’idée d’en faire un robot nommé Overclock. Du coup tout ce qui concerne le personnage s’est mis immédiatement en place comme par magie. Extraverti et convivial pour tout le monde, Overclock est le genre de héros qui est tout aussi heureux de récupérer la balle perdue d’un enfant que de capturer d’un méchant. De plus, son cerveau multitâches sans fil lui permet de faire monter de niveau son dernier «alt» de MMO  tout en vaquant à sa vie quotidienne. Je crois que beaucoup d’entre nous peuvent faire le rapprochement ! (MWM n’est constitué que de bénévoles qui travaillent à la création du jeu sur leu propre temps libre)

« Avec Memory, nous avions besoin d’un psychique dans l’équipe »

Nous avons également senti que nous avions besoin d’un psychique dans l’équipe. Comme les scientifiques et les magiciens, ils sont une source féconde de parcelles de l’histoire. À ce stade, nous avions une équipe assez sauvage pour notre équipe « emblématique ». Avec Memory (Mémoire), nous avons ramener les choses de façon plus terre à terre, faisant d’elle une personne ordinaire bien ajusté avec une enfance heureuse et fortunée, et avec l’aisance d’une célébrité quand elle s’adresse au public. Nous en avons également fait une riche héritière. Idéal pour fournir une explication sur la façon dont les paragons peuvent se permettre de maintenir une demeure qui leur sert de base dans le magnifique Old Bradford, sans mentionner tout l’attirail dont ils pourraient avoir besoin.

« Arrow Shade va tout faire foirer »

Enfin, grâce à la nécessité d’un personnage furtif et la passion d’un écrivain pour la culture japonaise, nous avons Arrow Shade (Ombre Flèche). Arrow Shade est une ninja. Arrow Shade ne parle pas d’elle. Arrow Shade va te faire tout foirer.

Eh bien voilà, Les paragons, l’équipe de héros le plus célèbre de Titan City. Voilà, vous avez un aperçu du processus que nous utilisons pour créer les bases servant de piliers à la construction narrative des personnages les plus important de Titan City : VOUS !

Donc si nous récapitulons, nous avons chez les paragons :

  1. Anthem : Femme, héroïne emblématique, symbole d’héroïsme, de courage et d’honneur.
  2. Codebreacker : Femme, super détective sans pouvoirs qui s’exprime de manière très trouble.
  3. Vodnik : Homme (homme poisson), le fanfaron de l’équipe au style « fishlike ».
  4. Cambion : Homme (homme démon), magicien à moitié possédé par un démon.
  5. Particle : Homme, scientifique aux multiples gadgets.
  6. Overlock : Robot, robot sympathique et enjoué doté d’une super-vitesse.
  7. Memory : Femme, riche héritière aux pouvoir psychiques.
  8. Arrow Shade : Femme, ninja furtive visiblement asiatique.
Merci à Titans Gaming pour la traduction
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Qu'en dites-vous ?