Lore : L’histoire de Titans City par le professeur Assan

Série de conférences Ephesus – Aperçu de l’histoire de Titan City

Bonjour. Je suis le professeur Assan. J’ai occupé mon poste ici à l’Université de Ephesus pendant plus de vingt ans, et c’est un honneur pour moi d’enseigner à la prochaine génération des leaders intellectuels de notre belle ville. Mais pour nous entraîner dans le futur, vous devez connaître le passé. Bienvenue dans l’Histoire 231, « Histoire de Titan City ». Permettez-moi de vous donner un aperçu de ce que nous allons couvrir dans ce cours.

City_of_titans_campagne_rocheuse_prison_hardlock

Cliquer pour agrandir

Titan City a vu le jour au début des années 1600 sous la forme d’un ensemble de petits campements situés des deux côtés de la baie Steward’s Bay. Grâce à des relations inhabituelles avec les Amérindiens de la région, ces colonies ont prospéré. Bien sûr, cela a réduit la quantité de terres et de ressources à la disposition de chaque ville, et ils sont rapidement devenus rivaux. Peu à peu, deux « blocs » se sont regroupés, centrés autour de Bradford au nord et Charleston au sud.
La révolution industrielle a apporté une nouvelle période de prospérité et de vastes changements dans la région. Des usines sont apparues un peu partout. D’ailleurs, beaucoup d’entre vous ont bien sûr entendu parler de l’infâme méga-usine Tannerworks. De nombreux récits effrayants ont été diffusés dans les médias,  au sujet de l’esclavage et du raid colossal de la Garde nationale et de l’organisation maintenant connue sous le nom de PIT.

Le XIXe siècle marque également les débuts du premier super-héros costumé officiellement reconnu : James Duncan, ou comme vous le connaissez probablement mieux, American Star. En 1887, il a pris le contrôle d’une mystérieuse épée et d’un morceau d’armure. Il a rapidement commencé à utiliser leurs pouvoirs pour combattre le crime dans et autour de son Bradford natal.

En 1908, la région a été secouée par deux incendies distincts mais dévastateurs la même nuit. L’incendie dans la moitié nord de la baie a commencé dans un entrepôt inutilisé appartenant à la Sinclair Ship Works, et l’incendie s’est déclaré peu après dans une petite maison à Ironport. Il a fallu trois jours entiers pour éteindre l’incendie, qui a complètement détruit une grande partie de la zone. N’eut été des actions d’un certain nombre de sauveteurs surhumains dans la région, le nombre de morts aurait été catastrophique.

En fin de compte, la dévastation causée par l’incendie a entraîné la renaissance de la région. En décembre 1908, Oswald Lawrence prononce un discours qui marquera l’un des moments déterminants de l’histoire de la ville :

« Je prévois un jour, dans les années à venir, où notre ville sera une source d’inspiration. Quand ses flèches brillantes émergeront de cette désolation ! Quand cette ville de titans sera un phare de possibilités pour le monde ! »

Ses paroles ont inspiré les habitants de tous les villages rassemblés d’une manière que personne n’aurait pu imaginer et, en fin de compte, leurs efforts ont conduit les villes autrefois rivales de la baie à s’unir pour devenir Titan City.

Les premières décennies de vie de Titan City en tant que métropole unifiée ont été marquées par l’essor du secteur de la construction et des investissements, atténuant même les effets de la Grande Dépression. En même temps, les héros costumés et les criminels sont devenus de plus en plus prédominants. Bientôt, American Star a eu des douzaines, puis des centaines, de semblables. Il semblait que les portes de la science et même de la soi-disant « magie » s’étaient ouvertes et ont laissé échapper un déluge de stupéfaction dans la ville. Pendant la Seconde Guerre mondiale, nombre de ces aventuriers superpuissants ont servi à l’étranger (se battant parfois contre les super-armes de l’Axis), tandis que d’autres défendaient le front intérieur.
Après la Seconde Guerre mondiale et le choc de la nation sur la gravité des atrocités nazies, Titan City s’est installée dans une période plus calme, du moins en partie en raison de la prolifération massive de justiciers costumés à cette époque. Des équipes entières de supers combattants du crime ont vu le jour, notamment le groupe des Paragons d’American Star. Pendant cette période, Titan City a connu un boom économique, car de nombreuses installations de fabrication datant de la guerre ont été converties en usines et en raffineries marchandes. La fondation du District de recherche du Nord-Est, au début des années 1960, a renforcé le statut de la ville en tant que puissance économique en instaurant un essor du développement scientifique. Cette période de prospérité colorée et légère culminera toutefois par le triomphe et la tragédie personnelle de l’opération Anvil.

À mesure que les super-héros sont devenus un trait caractéristique accepté, voire populaire, de la vie de Titan City, le super-crime a fait de même. À la fin du XXe siècle, les syndicats du crime organisé, comme la Rose Noire et les Cinq Dragons, luttaient pour le contrôle de la pègre de Titan City. Soutenues par des criminels aux super pouvoirs, ces organisations sont rapidement devenues très redoutées. En réponse, en 1985, le procureur Yousef Amir a lancé l’opération Anvil. Il s’agit d’un effort conjoint de la police locale, du FBI et d’une poignée de héros connus dans la région. 513 condamnations au total ont été prononcées à la suite de l’opération. Cependant, son dénouement marquera de son empreinte le tragique assassinat d’Amir.

Le succès de l’opération Anvil s’est avéré être une fausse aubaine. Beaucoup de membres de la police étaient mécontents du fait qu’Amir reçoive le mérite de leur travail, tandis que d’autres membres de la municipalité commençaient à s’intéresser à manipuler l’opinion publique. La corruption s’est répandue, s’étendant du bureau du maire jusqu’au fonctionnement quotidien des services municipaux. Les gens ont perdu confiance dans les symboles de l’autorité, y compris dans les super-héros. Pendant ce temps, la communauté des super-héros elle-même a changé. L’apparition de sinistre et sombres justiciers brouillant régulièrement la frontière entre héroïsme et méchanceté déconcertait et troublait le public. Vers la fin des années 1990, la nouvelle communauté de super-héros se replia sur elle-même, se concentrant sur ses propres rivalités et préoccupations.

L’ouragan Atlas a changé tout cela.

La plupart d’entre vous se souviendront de l’ouragan qui a dévasté Titan City en 1998. L’ouragan était à l’origine un phénomène naturel, mais le méchant Cumulus Rex a exacerbé le problème. Il avait l’intention de prendre la ville en otage, en utilisant des machines pour transformer l’ouragan ordinaire en une tempête extrêmement destructrice qui l’a intensifié. Les héros de la ville se sont montrés à la hauteur de l’événement, protégeant des vies et des biens à travers Titan City. Pendant ce temps, une troupe de héros, dont certains étaient jusque-là des méchants, a défié Cumulus Rex dans son repaire. Nous les connaissons aujourd’hui sous le nom de « Atlas 33 » ; ceux qui ont tenu le plus longtemps la ligne contre le meurtrier Rex. Cette bataille a entraîné la mort du fils préféré de Titan City, American Star, après plus d’un siècle de lutte contre la criminalité.

L’ancienne protégée d’American Star, Harriet E. Ross, a repris son épée et a porté son manteau sous le nom de l’héroïne Anthem. Elle a rapidement fondé une nouvelle équipe de Paragons, portant ce nom sacré dans le nouveau siècle. À l’heure actuelle, la communauté des superhéros est plus grande, plus variée et plus diversifiée que jamais. Des centaines de combattants du crime, de criminels et d’autres superchoses de toutes sortes continuent d’opérer ici, et leur nombre ne cesse d’augmenter. La communauté des super-puissances semble avoir adopté les mots de Lawrence comme si c’était les siens : n’importe qui peut le faire à Titan City.

 


Source : https://www.kickstarter.com/projects/missingworldsmedia/the-phoenix-project-city-of-titans/posts/648915

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Qu'en dites-vous ?