Dans le multivers de City of

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit

Lorsque NCsoft a fermé les portes de City of Heroes en 2012, c’était tout sauf une fermeture de MMO normale due à un manque d’intérêt et de population. Au contraire, la communauté prospère et dévouée s’est ralliée autour du titre de super-héros de façon extraordinaire et a juré qu’elle ferait quelque chose, n’importe quoi pour garder l’esprit de CoH vivant.

Bien sûr, c’est une chose de dire les choses bien haut et une autre de prendre cette passion, cette colère, cette motivation et de les canaliser vers un projet productif. Lorsqu’il est devenu évident que NCsoft n’allait pas vendre City of Heroes aux parties intéressées, la communauté s’est tournée vers le Plan B : faire un successeur spirituel par elle-même. Encore une fois, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais dans ce cas-ci, ce n’était pas que des paroles.

City of Titans a été le premier projet de ce genre à émerger sur la scène [NDLR :  et c’est ce projet que titanscity.com a décidé de suivre pour la communauté FR], recueillant plus de 678 000 $ lors d’un Kickstarter en 2013 pour financer cette vision. Missing Worlds Media s’est beaucoup investi dans ce jeu au cours des cinq années qui ont suivi, et bien que nous soyons encore loin d’y jouer pour de bon, j’ai pensé qu’il pourrait être bénéfique d’examiner cinq raisons d’être emballé par ce jeu en ce moment.

L’équipe est (légèrement) plus communicative ces jours-ci

City of Titans s’est forgé la réputation de se fixer de nobles objectifs et de ne pas respecter un calendrier ou de rester aussi communicatif qu’il le devrait. Je ne dis pas cela pour alimenter une contreverse ; c’est un simple constat du peu que nous avons vu ou obtenu pour un projet de cinq ans et quelques, et l’équipe doit faire preuve de plus de professionnalisme dans son éthique de travail. Cela dit, cette année, nous avons vu jusqu’à présent une amélioration notable des communications de l’équipe, y compris des vidéos, des détails et des captures d’écran, l’équipe s’étant remise d’un important revers de leur système de dépôt de données du jeu. Le déploiement des révélations et des discussions aide à garder l’excitation vivante et à espérer que nous pourrons réellement y jouer un jour.

La tentation de parler d’un City of Heroes 2.0

Quand il s’agit de faire un successeur spirituel à un jeu très spécifique, la question est de savoir jusqu’à quel point vous vous éloignez de l’original et à quel point vous en suivez le design ? Pour le meilleur ou pour le pire, City of Titans s’approche le plus possible de City of Heroes tout en améliorant considérablement les graphismes, jusqu’au nom qui lui ressemble, la ville qui en porte le nom et le personnage vedette. Pour les joueurs qui veulent simplement une version mise à jour de City of Heroes, cela pourrait bien être ce qu’ils recherchent dans un MMO.

Le créateur de personnage s’en sort très bien.

En février dernier, l’équipe a montré en avant-première comment le créateur d’avatars – en d’autres termes, le créateur du personnage – se profile. Nous savons tous qu’il s’agissait d’un gros argument de vente de City of Heroes, et je suis heureux de dire que le créateur de personnages de City of Titans est plus épatant que miteux (surtout si on veut faire un héros sur le thème bouffon). De toute évidence, l’équipe consacre énormément d’efforts à créer des options et autres curseurs pour que les joueurs puissent créer le héros de leurs rêves, et je salive à l’idée de ne jouer qu’avec ce composant. En parlant de ça, c’était censé arriver l’automne dernier, mais…. oui. Les retards.

city_of_titans_Ennemis_apkallus_armes

Son système de mission tiendra compte des choix personnels

Du créateur du personnage jusqu’au-delà, les MMO de super-héros sont profondément ancrés dans le jeu de rôle, même si les joueurs ne l’appellent pas consciemment comme tel. Nous avons tous une vision de ce que seront nos super-héros et comment ils agiront, c’est pourquoi il est bon d’apprendre que l’équipe des Titans a conçu un système de mission qui nous fait sortir des sentiers battus et qui propose une multitude de choix avec de nombreuses fins. Vous pouvez voir une version de Noël loufoque de ce système de mission dans la vidéo suivante :

J’ai toujours pensé que les quêtes devraient se ramifier et être influencées par le joueur, mais la plupart des MMOs préfèrent extraire un grand nombre de quêtes rigides plutôt que celles qui sont plus flexibles. J’espère sincèrement que ce dernier aspect est plus la norme dans City of Titans que dans les autres.

Il y a beaucoup à découvrir dans City of Titans.

L’automne dernier, l’équipe a présenté une mise à jour sur le projet au cours de laquelle elle a rapporté que City of Titans avait alors  » pas moins de 173 PNJ nommés, 107 épisodes d’indices, 5 épisodes d’histoires de district, 61 épisodes de voies et un événement récurrent achevés « . L’équipe a également déclaré qu’elle  » ajoutait plus d’histoire au monde de centaines de petites façons en ajoutant des noms de marque, des lieux uniques, et d’innombrables ajouts à notre folklore déjà riche et immersif « .

news-moguls2-Sky-Drop-2

Bien sûr, la plupart d’entre nous ne sont pas en mesure d’accéder ou de jouer tout cela en ce moment, mais cela ne ressemble pas à une maigre poignée de contenu qui nous attend – surtout si l’on considère que des cartes de mission générées de façon procédurale sont aussi en cours de préparation. D’après toutes les indications, cette équipe de bénévoles a beaucoup d’éléments solides de ce qui pourrait devenir un grand MMO, si elle est capable de souder les pièces ensemble et de les livrer aux fans avant que trop de temps ne passe.

Que pensez-vous de City of Titans jusqu’à présent ? Faites-le nous savoir dans les commentaires !


Source : https://massivelyop.com/2019/03/22/into-the-super-verse-five-reasons-to-be-excited-for-city-of-titans/

Qu'en dites-vous ?

Et si vous lisiez …

Fermer le menu